Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dreena & Cie

Dreena & Cie

Tout sur le monde de la coiffure, des lissages et de la beauté en général

Publié le par dreena
Publié dans : #Le monde divers de la société

aliment.jpg

 

Des poubelles qui regorgent de marchandises encore comestibles, des hypermarchés qui jettent des produits frais dont la date limite de vente permet la consommation pendant encore quatre à six jours, des tonnes de poisson ou de fruits et légumes qui finissent quotidiennement dans les broyeurs… En France, nous jetons en moyenne 21 % des aliments que nous achetons, ce qui représente 5,6 millions de tonnes de déchets alimentaires, soit 20 kg par an et par habitant. Un véritable scandale à l’heure où huit millions de Français vivent sous le seuil de pauvreté. Qui est responsable d’une telle aberration ? Le consommateur, qui consomme trop et mal ? Les clients, qui exigent des produits calibrés, qui ne sont pourtant pas synonymes de qualité ? Le distributeur, qui, pour faire face à la concurrence, jette trop, y compris des aliments non périmés ? Comment est-on passé d’une culture du respect de la nourriture et de ceux qui la produisent (agriculteurs, pêcheurs) à des comportements d’hyperconsommation où l’on achète à tout-va et où l’on jette à tout crin ? Aujourd’hui, à tous les échelons de la chaîne de production alimentaire, le gaspillage semble être devenu une fatalité, voire édicté comme une norme de fonctionnement.

Des solutions commencent à émerger

Marie-Pierre Raimbault a enquêté sur ce gâchis à grande échelle, s’intéressant de près aux poubelles des familles, mais aussi à celles des supermarchés, des hôpitaux et des ports de pêche. Son constat est effrayant. Néanmoins, des solutions commencent à émerger ici et là, que ce soit dans les domaines privés et publics. Des associations d’insertion récupèrent ainsi des marchandises à Rungis ou sur les criées françaises afin de les redistribuer. Aujourd’hui, des particuliers pensent que la révolution antigaspillage est nécessaire. En attendant une prise de conscience collective, iIs ont, en ce qui les concerne, déjà radicalement changé leur mode de vie, écœurés par les travers de notre société d’abondance

Source : http://cdurable.info/France-5-semaine-documentaire-gaspillage-alimentaire.html

 

France 5 a diffusé un reportage sur le sujet que j'ai bien entendu regarder avec attention

.Mon avis:

Je trouve celà honteux de voir de tel pratique alors que beaucoup sont dans la misère et ne mange pas à leur faim, arrétons ce massacre .C'est scandaleux!!

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog