Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dreena & Cie

Dreena & Cie

Tout sur le monde de la coiffure, des lissages et de la beauté en général

Publié le par dreena

livre-h.pnghistoire.png

 

Bonjour à toutes,

 

Aujourd'hui j'ai besoin de parlez de mon aventure en 2010 pendant ma grossesse et à l'accouchement, j'ai besoin d'enterrer la hâche de guerre dans mon cerveau..Bien que celà soit lointain....mais voilà, il faut vous sachiez!!!

 

Se confier, fais vraiment du bien..Aujourd'hui, je le fais içi pour enfin tourner la page qui me hante chaque jour...

 

Incroyablement , j'y pense souvent, des images reviennent et je positive parce que je suis là ....!

 

Le but de mon histoire n'est pas d'incriminer le lissage brésilien, ou plutot "le formol" mais surtout de prendre toutes les précautions nécéssaires lorsque nous attendons un bébé, aussi bien pour la coiffeuse que la clientes enceintes, protection ou pas...

 

Voici mon histoire..

 

En 2009/2010, je suis enceinte et j'en suis très heureuse, le lissage brésilien (formol) est en plein essor et les demandes fusent...

 

Je décide de ne pas m'arreter et de travailler jusqu'à mon 9 ème mois (chef d'entreprise oblige)

 

J'enchaine Lissage brésilien sur lissage brésilien, l'odeur ne m'accomode pas, j'aère un maximum , porte des gants et je travaille jusqu'au 15 jours pré accouchement.

 

Ma grossesse s'est très bien passée jusque là et qu'une envie c'est de voir la bouille de mon petit bout , ma vie, qui tarde à venir....

 

L'accouchement est prévu le 19 avril mais mon tit loup ne veut pas sortir donc on prévoit un déclenchement pour le 21 avril 2010...

 

Rdv à la maternité, sous perfusion pour déclencher l'accouchement le 23 avril 2010 à l'aube , douleur dans le dos horrible et malheureusement mon col de l'utérus ne s'ouvre pas et donc césarienne en urgence vers 20h00....

 

Pas de bol, mon fils est coincé dans ma hanche mais ma gynéco est formidable et arrive à le sortir sans problème, une minute de frayeur et Timoé s'en remet ultra vite et il est né le 23 avril 2010 à 20h32 ......

 

Une joie immense m'envahi et je me réveilles à coté de mes 2 hommes de ma vie....

 

Mais voilà, après l'accouchement, je suis encore plus grosses qu'avant, je me suis demandé si il n'avait pas oublié un bébé caché, j'ai très mal au ventre et un ventre plus gros qu'avant l'accouchement, comme des crampes qui ne sont pas soulager..

 

Ce n'est pas normal, après échographie, il s'avère que j'ai fait une occlusion intestinale et que je dois me faire opérer le lendemain ..

Et oui , en voulant attraper le bébé lors de la césarienne , l'équipe a été un peu fort avec mes intestins donc le billard est pour moi...

 

Je suis sereine , je fais confiance!!

 

L'opération se déroule le 28 ou 29 avril 2013, il me semble en fin d'après midi et je me révéille le soir dans la salle des sages femme dans un brancard avec un tube dans la bouche qui me fait horriblement mal mais je supporte jusqu'au lendemain car j'en peux plus de ce truc enfoncé dans ma gorge ..

L'anesthésiste décide de me l'enlever l'après midi, ouff !!! un soulagement !

 

Je regarde mon ventre et lors des soins, je contastes que je suis balafrée de 30 points de sutures, on aurait dit un boucher qui est venu me charcuter le ventre...

Une plaie en forme de T, du nombril au bas du ventre et de chaque coté du bas du ventre....

 

D'ailleurs, je ne sais toujours pas à quoi ressemble ce chirurgien, je ne l'ai même pas vu.

 

Je ne dis rien, mon corps est mutilé , les points me tiraillent mais je continue de savourer mon bébé...

malgrès cette douleur ...

Je suis frustrée , je ne peux pas m'en occuper dès le départ, c'est difficile...

 

Le pire reste à venir....

 

Le lendemain de l'opération, je gonfles, je me remplis d'eau, je tousses, il y a un truc qui cloche mais on sait pas quoi...

 

On arrive plus à me faire des prises de sang tellement je suis gonflée de partout....Sans être vulgaire, même ma foufoune a une taille d'escalope , je comprends pas mais étonnament , je suis sereine, je ne me plainds pas.....

 

Ma famille s'inquiète , mon mari est plus qu'inquièt

 

Le 1er mai 2010, j'ai des souvenirs très vagues et des trous noirs...

 

Une sage femme prend la décision de calculer mon taux d'oxygène dans le sang et là c'est la cata...

 

Je délire complétement selon les dires de mon mari, un pneumologue me rencontre, je m'en souviens pas ...

 

La seule chose que je me souviennes c'est qu'une sage femme me dit que je vais prendre l'hélico en direction de Montpellier en Re-animation...

Je lui demande de rassurer ma famille et je dis à mon mari de ramener Notre fils à la maison...

 

Et là plus rien, jusqu'à mon réveil, le 8 mais 2010, je crois, je sais plus trop les dates.

 

Je me reveille dans un endroit inconnu avec pleins de personnes autour de moi, des perfusions et des machines partout, je comprends rien..et avec moi le doudou de mon fils

 

A l'heure où j'écris cette histoire, j'en ai les larmes aux yeux malgrès ses 3 ans

 

Je demande à un infirmier, quelle jour on est? Et là je lui sors spontanément "Zut" j'ai oublié l'anniversaire à ma soeur et il me réponds "je pense qu'elle ne vous en voudra pas"....

 

Apparement c'est le matin, on m'installe dans une chambre, je me réveille doucement , j'écoute, et j'ai qu'une seule envie : voir mon chéri...

 

Une journée interminable et enfin le voilà à 16h00, je suis toute secouée et heureuse à la fois de le voir...

 

Je pense à ce qu'il a pu endurer, car dans cette histoire, c'est lui qui a subi, à ne pas savoir si j'allais survivre...Je partais pour un heurese évenement et je me retrouve en Re-A...

 

Je cherche à savoir pourquoi je suis là et on m'explique que j'ai fait un oedème pulmonaire aigu suite à une infection et hématome générée par la césarienne qui n'a pu être guéri par les antibios qui ciblent 99.99% des infections et sur moi celà n'a pas fonctionner, la 2ème anesthésie n'a pas non plus arranger les choses...

 

Je m'en suis vite remise et après m'être réveillée, 2 jours plus tard,je retournais à la clinique de départ.....

 

Lorsque je suis rentrée à la maison, la crainte de mon mari sur notre fils, il a penser que j'allais le rejeter en pensant que je mettrais la faute sur lui, mais pas du tout, mon fils c'est ma vie, j'en ai bavé certes mais je l'aime depuis sa création et ce n'est pas de sa faute.....

 

 

La question que je me poses, finalement, moi qui suis jamais malade, pas une grippe, pas de gastro etcc...Pourquoi cette enchainement de malchance qui touche 1 femme sur 1 millions....

 

La vie ne tient qu'à un fil , je le confirme...

 

Mais alors, est ce que le formol n'aurait pas un rôle majeur sur cette enchainement de terreur??

 

Je ne sais pas et je ne le serais jamais!!!

 

Mais une chose est sure, PAS DE LISSAGE BRESILIEN sur les FEMMES ENCEINTES ou COIFFEUSES ENCEINTES, votre vie et celle de votre bébé est plus important qu'une coiffure

 

Aujourd'hui, je vais bien même si j'ai refait une occlusion intestinale l'année suivante en espérant ne pas refaire un oedème pulmonaire et heureusement tout c'est bien passé, j'ai juste eu en prime ou en bonus 5 cicatrices en plus en forme de sapin....

 

Un peu plus ou moins, je ne suis plus à celà près

 

Pour clore mon récit, mon fils, ma vie, je profite de lui à chaque instant de ma vie, c'est mon inspiration, ma gaité, ma joie de vie......

 

Timoé, mon fils, maman t'aime très très fort

 

Malheureusement Timoé n'aura de frère ou de soeurs, mais je me dis, je préfère en gater un et finalement au fond de moi, mon coeur n'a de la place que pour un seul enfant, c'est de l'égoisme que j'assume pleinement et pas envie de repasser à un fil de ma vie...

 

Je continue de faire des lissages brésiliens mais sans la présence de mon fils et avec toutes les précautions nécessaires sur les produits, protection, aération ....

 

Une chose est sure, refus catégorique sur les femmes enceintes

 

Merci à toutes et à tous de m'avoir lu

 

Prochain article : reussir sa couleur maison avec de bonnes bases techniques

 

Commenter cet article

saf 12/06/2017 12:27

bonjour
j'admire ton courage!!! moi qui voulait faire un lissage brésilien mais cette histoire m'a touché je n'y toucherais pas...
bon courage... et que le bonheur soit avec toi et ta petite famille

laurine 16/05/2016 15:23

je suis infirmière, et je suis triste de la souffrance que vous avez enduré suite à votre césarienne qui de toute évidence s'est gravement compliquée. soyez assurée que vos lissages au formol n'y sont pour rien ( le risque avec le formol c'est pour le foetus en développement donc directement sur le bébé, cela n'a rien à voir avec les complications que vous avez subies lors de votre accouchement. La césarienne est une opération chirurgicale pas anodine du tout et suceptible d'entrainer de grave complications, heureusement rares, mais ce risque existe.

Pour en revenir au lissage brésilien, attention pas de lissage au formol pour les femmes enceintes car il existe un risque de malformation ou plus largement de conséquences sur la santé future de votre bébé. Pas de danger si le lissage ne contient pas de formol.

cordialement.

anonyme 13/04/2016 15:57

Je suis sincérement désolée par la souffrance et ce que vous avez pu endurer après l'accouchement. Heuresement votre enfant est en bonne santé et n'a pas été touché. Par contre il n'y a aucune certitude que le lissage brésilien est la cause directe de votre problème de santé..Il faut bien trouver une explication à ce qui est arrivée, mais si les médecins vous ont dit que la cause est le formol, ne soyez pas si sûre...Il y a quand même une césarienne qui a engendré des complications médicales. Il ya une certaine responsabilité vis à vis des actes médicaux egalement...Je ne dis pas que le formol est bon pour la santé, et certainement dangereux pour une femme enceinte. Mais de là à tout mettre sur le formol...Courage! Arrêtez de vous coulpabiliser, mainenant vous êtes guerrie et comblée par la famille et par le bonheur d'être mère.

Fouzia 23/02/2016 23:13

Bravo pour autant de courage!!! Je vous souhaite une longue vie à tt les 3!! Votre fils à de la chance de vous avoir vous êtes une battante.. Et merci pour cette mise en garde C très instructif

Merwane Mehadji 28/01/2015 15:29

Bonjour, je suis étudiant en journalisme et je réalise un reportage sur le danger du lissage brésilien. J'aimerai recueillir votre témoignage, pouvez vous me contacter au 0676802603 ou par mail : merwane-mehadji@live.fr ?

merci beaucoup, j'attends avec impatience de vos nouvelles !

Articles récents

Hébergé par Overblog